Psychologie du comportement alimentaire

Manger, ce n’est pas seulement répondre à un besoin nutritionnel, c’est également satisfaire des besoins psychiques et sociologiques.

Notre comportement alimentaire n’est malheureusement pas uniquement guidé par notre état de faim : il est également influencé par notre état psychologique (stress, fatigue, tristesse, ennui…), notre éducation (“fini ton assiette!”), nos habitudes, nos croyances ou idées reçues, et de nombreux facteurs socioculturels (canons de beauté, régimes à la mode…).

Amincissement

Lorsqu’on entreprend un régime seul, on a tendance à se fixer des objectifs (parfois irréalistes), on se restreint ou se on prive, s’exposant à la frustration et à la culpabilité, on renonce à de nombreux plaisirs dont la convivialité, et on s’impose des choses qui ne faisaient, jusque-là, pas partie partie de nos habitudes.

Notre travail consiste à vous aider à créer un contexte favorable, à entretenir votre motivation, et à garder une attitude bienveillante envers vous-même, pour conserver ou retrouver un rapport sain à la nourriture.

Troubles du sommeil

Troubles du sommeilLe sommeil a de nombreux rôles physiologiques, c’est pourquoi nous passons près d’un tiers de notre vie à dormir. Or, on estime que plus de 30% des populations occidentales souffriraient de troubles du sommeil, influençant directement la régulation du poids et les performances physiques et intellectuelles.

Je vous aide à retrouver un équilibre global (alimentaire, émotionnel, etc…) en prenant en compte une carence en sommeil et en vous orientant vers des solutions adaptées telles que la chrono nutrition et la micronutrition, la gestion du stress, le mindfulness.

Sevrage tabagique

Les bénéfices de l’arrêt de tabac sont nombreux, mais nombreux sont aussi ceux qui ont repris la cigarette après quelques mois d’arrêt, en voyant monter l’aiguille de la balance.

AddictionJ’interviens dans votre “deuil tabagique” en vous aidant à apprécier les avantages du sevrage et à gérer vos comportements alimentaires, en prenant en compte vos contraintes, vos gouts et vos obstacles émotionnels.

Image corporelle & acceptation de soi

Avec un IMC moyen de 23,2 Kg/m², les Françaises sont les plus minces d’Europe, pourtant, 8 sur 10 sont au régime ou ont déjà tenté au moins un régime amaigrissant. L’acceptation de soi est l’une des clefs de notre bien-être, et l’image (souvent déformée) que nous avons de notre corps peut nous pousser à agir de manière “malveillante” envers lui.

Estime de soiJe vous aide à développer de la compassion envers vous-même, à vous détacher des pensées auto-dépréciatives, à mettre votre corps en valeur et à le respecter.

Troubles du comportement alimentaire

Symptôme d’un mal-être profond, ces troubles prennent depuis les années 2000, un caractère quasi-épidémiques. Ils touchent majoritairement les femmes (entre 15 et 45 ans notamment), avec une prévalence de 1,5 % pour l’anorexie mentale, 3 % pour la boulimie, 4 % pour l’hyperphagie et les compulsions alimentaires, 5 % pour l’orthorexie mentale et 11 % d’autres troubles ; soit près d’un quart de la population. Les TCA préoccupent toute la vie des personnes qui en souffrent, les coupent de leurs amis et de leur famille, et les entrainent dans un cercle vicieux dont il devient difficile de sortir, par honte d’avouer sa souffrance (souvent vécue comme une faiblesse).Troubles des conduites alimentaires

Dans le cadre d’une prise en charge pluridisciplinaire ou à votre demande, je  vous accompagne, pas à pas, dans votre réconciliation avec la nourriture et vous réapprend à considérer votre corps comme votre allié.